banner pro 169
Accueil  |   Commander la boîte à outils  |   Plan du site  |   Inventaire des ressources  |   Liens  |   Site de l'OIT
spacer
spacer
spacer


spacer

Banner picture by:
Janice Collins
and
True Blue Aboriginal Arts


spacer

spacer

Instance permanente de l’ONU sur les questions autochtones

« Vous êtes chez vous aux Nations Unies ». C’est ainsi que Kofi Annan, alors Secrétaire général des Nations Unies, accueillit les participants à la première séance de l’Instance permanente sur les questions autochtones, qui avait lieu à New York en mai 2002. L’ouverture de cette première séance était en effet un tournant dans l’histoire du mouvement indigène international.

Les peuples indigènes luttaient pour la création de cette instance depuis les années 1980, car ils ne s’estimaient pas représentés par leurs gouvernements respectifs au sein de l’ONU. Ils souhaitaient fonder une deuxième « Assemblée générale » au sein de laquelle ils pourraient s’exprimer en tant que peuples distincts. Ce souhait a été exaucé lorsque les Nations Unies créèrent l’Instance permanente sur les questions autochtones.

Mandat
Par le biais de cette Instance permanente, les peuples indigènes ont acquis une importante tribune au sein de l’ONU, d’où ils souhaitent s’assurer que les questions indigènes sont prises en compte dans toutes les activités de l’ONU.

Le mandat de cette instance est de fournir des conseils et des recommandations au Conseil économique et social de l’ONU (ECOSOC) et au système onusien en général sur les questions qui revêtent une importance particulière pour les peuples indigènes. Ces recommandations peuvent se rapporter à quasiment tous les aspects de la vie des peuples indigènes, comme le développement socio-économique, la culture, l’environnement, l’éducation, la santé et les droits de l’homme. En outre, cette instance est chargée de sensibiliser le système onusien aux questions indigènes et de promouvoir l’intégration et la coordination des activités qui s’y rapportent au sein du système. Enfin et surtout, elle s’occupe de recueillir et de diffuser des informations concernant les questions indigènes.

Réunions
Cette instance permanente compte 16 membres, qui bénéficient tous du statut d’expert indépendant. Huit d’entre eux sont nommés par les gouvernements tandis que les huit autres sont nommés par des organisations indigènes dans sept zones géographiques : l’Afrique, l’Asie, l’Amérique du Sud/centrale, les Caraïbes, l’Arctique, l’Europe centrale/de l’Est, la Fédération de Russie, l’Asie centrale et la Transcaucasie, l’Amérique du Nord et enfin, le Pacifique. Un siège supplémentaire est attribué à tour de rôle à l’une des trois premières zones répertoriées. Il était occupé par l’Asie durant la période 2005-2007.

Cette instance permanente tient une séance plénière annuelle en avril/mai et se penche sur un certain nombre de questions spécifiques. Jusqu’à présent, l’Instance permanente a traité des questions relatives aux enfants et aux jeunes indigènes, aux femmes indigènes, aux Objectifs du Millénaire pour le développement et au changement climatique. Un grand nombre de représentants indigènes prennent part aux séances de l’Instance permanente qui s’étalent sur une quinzaine de jours et s’accompagnent de nombreux événements en parallèle, de spectacles culturels et donnent l’occasion aux participants de nouer des contacts, de partager leurs expériences et de créer un réseau précieux à travers diverses régions du monde.

spacer
spacer

 

spacer
Click to play and stop video

L'Instance permanente de l'ONU sur les questions autochtones
Victoria Tauli Corpuz, Chairperson, UN Permanent Forum for Indigenous Issues, UNPII

Download video
Basse résolution (wmv - 54 Mo)
Haute résolution (mov - 116 Mo)


spacer

ny_bog_cover_160
Un guide sur la Convention n° 169 de l’oit

spacer
ilo logo
spacer

spacer